Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Suite du Bon et du Mauvais Jardin et méditation sur La Liturgie est une partie de l'Eucharistie moyen


    Dans sa précédente homélie le Métropolite Michel Laroche expliquait que nous avions tous en nous un Bon Jardin et un Mauvais Jardin et qu'en arrosant le Bon Jardin de celui qui nous persécute, nous développions en lui les bons fruits, mais en les faisant croitre  également en Nous mêmes. En arrosant le mauvais jardin nous augmentons les passions, les plantes vénéneuses, non seulement dans celui que nous jugeons, mais nous faisons croitre en nous le MauvaisJardin  et ses plantes vénéneuses, les mêmes que celles que nous jugions dans l'autre. En suite le Métropolite Michel insiste sur l'importance  de la communion Eucharistique régulière dans la vie spirituelle, et de ne pas penser qu'il existe une vie spirituelle détachée de la Liturgie et de l'Eucharistie. Le Christ remplit toute la liturgie à partir de l'Eucharistie, comme à l'instant du baptême du Christ, "le Jourdain retourna en arrière , revint à sa source"  On ne peut séparer le Christ Eucharistique de la Liturgie qu'il remplie de Lui tout entier à partir du centre qui est la venue du Christ présent dans Son Corps et dans Son Sang, non pour être adoré de l'extérieur dans un ostensoir, mais de l'intérieur  dans notre cœur après l'avoir reçu en nous dans la communion. Notre spiritualité (qui est dogmatique) est fondée sur le Christ intérieur et l'adoration du Christ Eucharistique en nous.